Suivis en cours

Conchyliculture en Vendée et Loire-Atlantique

suivi-cages01

 

Rapport technique 2021 - Suivi larvaire et fixation de la moule bleue (Mytilus edulis) en Pays de la Loire

Accédez ci-contre au Rapport technique 2021 relatif à la mise en oeuvre et à la réalisation des suivis larvaire et fixation de la moule bleue (Mytilus edulis) en Pays de la Loire.

 

Suivi de mortalités et de croissance

Depuis quelques années, on observe des épisodes de mortalités massives sur les cheptels d’huîtres, sur l’ensemble du littoral national. En réponse à une demande conjointe du CRC des Pays de la Loire et de syndicats ostréicoles régionaux, un suivi de la mortalité de naissains d’huîtres creuse sur les différents secteurs de production des Pays de la Loire est conduit par le SMIDAP.

 

Objectifs : mieux appréhender la chronologie de la ou des phases successives de mortalité, quantifier leur importance respective, déterminer l’existence d’impact différent en fonction des origines testées (lots issus d’écloserie, diploïdes et triploïdes, et  lots de captage naturel).

Les suivis sont réalisés sur la période de mars à octobre et se déclinent au travers de campagnes d’échantillonnage et de mesures menées lors de chaque phase de marée de vives-eaux. Les résultats obtenus sont communiqués aux professionnels via la rédaction de bulletin de mortalité.
» Consulter le bulletin final des suivis de mortalités 2020 - Nouveau !

 

Suivi de la mortalité de populations de moules en Pays de la Loire

Programme TESCOR 4 – Cycle de production 2019-2020

Depuis 6 ans, les mytiliculteurs régionaux sont touchés par des mortalité sur leurs cheptels. En 2014 et 2015, des mortalités quasi-totales ont impacté certains bassins régionaux, tel que la Baie de l’Aiguillon et l’île de Noirmoutier.

 

A la demande de mytiliculteurs touchés par ces surmortalités et du CRC des Pays de la Loire, le programme TESCOR est conduit par le SMIDAP. 

L’objectif de ce programme est de suivre la chronologie et l’évolution de la mortalité de différentes populations de moules bleues Mytilus edulis, et de caractériser un effet site potentiel sur les mortalités. 

 

Trois bassins mytilicoles régionaux sont suivis,IMAGE TESCOR

la Plaine-sur-Mer, la Baie de Bourgneuf et 

la Baie de l’Aiguillon.

Un des objectifs consiste à suivre l’évolution interannuelle

des mortalités mytilicoles, ce même suivi ayant été réalisé 

sur les cycles de production 2016-2017 (TESCOR 1), 

2017-2018 (TESCOR 2), 2018-2019 (TESCOR 3).

Les suivis sont réalisés sur la période d’octobre

à juillet au travers de campagnes d’échantillonnage mensuel

lors de chaque marée de vives-eaux.

 » Bilan final TESCOR 4

 » Bilan final TESCOR 3

  

Suivis de pathogènes : Programme interrégional de suivis des agents infectieux de l’huître

Dans le cadre des surmortalités de l’huître creuse, un programme interrégional a été engagé, et se décline par le suivi d’un même lot de naissain de captage naturel sur différents sites de production (façade atlantique et Méditerranée). Il se fonde sur un partenariat étroit entre les centres techniques régionaux (CEPRALMAR, CREAA, SMEL, SMIDAP).

Des campagnes d’échantillonnages sont effectuées selon un calendrier commun sur les différents sites expérimentaux et se traduisent par une quantification de la croissance pondérale et de la mortalité, complétées par des prélèvements d’huîtres pour analyses, confiés à des laboratoires agréés.
» Consulter le Bulletin interrégional 2013

 

Suivi des pathogènes : Recherche de pathogènes émergents de l’huître creuse

En 2009, dans le cadre de suivis des entreprises ostréicoles sur le volet mortalité avait été mis en évidence la présence de souches de Vibrionacés, non observées jusqu’alors en Pays de la Loire et susceptibles d’impacter les populations d’huîtres creuses.

Dans ce contexte, il apparait opportun de vérifier régulièrement la présence éventuelle de ces pathogènes émergents et de déterminer leur impact éventuel sur les stocks d’huîtres. Ce suivi est effectué en collaboration avec le CEERAM (Centre Européen d’Expertise et de Recherche sur les Agents Microbiens), implanté à Nantes.

 

 

Suivi précoce du captage : Recrutement naturel de l’huître creuse

Un projet national d’étude de la variabilité de la reproduction de l’huître creuse-Projet VELYGER de l’IFREMER- s’est mis en place au niveau national en 2008. Ce projet permet de suivre de manière standardisée, d’analyser et de comparer les performances de la reproduction et du recrutement de l’huître sur les sites de captage en France. La mission dévolue au SMIDAP est le suivi de la ou des phases de recrutement naturel en baie de Bourgneuf.

 

Ce dernier est conduit, sur la période de juillet à mi-septembre, sur les secteurs conchylicoles des Moutiers en Retz et La Bernerie en Retz, sites de production se caractérisant par un recrutement naturel désormais récurrent et une activité de captage pratiquée par les professionnels locaux.

» Consulter le bilan du suivi de captage 2020 - Nouveau !

 

fleche-verte Si vous souhaitez obtenir les différents bulletins de suivi des années précedentes, n'hésitez pas à nous contacter

 

 

Nos coordonnées

3 rue Célestin Freinet
Bâtiment B Sud
44200 NANTES

 

picto-tel

Tél. : 02 40 89 61 37

Fax : 02 40 89 61 47

 

 envoyer-email-smidap
 
capture-newsletter-1